Migraines, Maux de ventre, diarrhées : ebook

Pour soigner vos migraines et vos maux de ventre : lisez attentivement mon Ebook de 43 pages qui vous montre comment j’ai réussi à me soigner sans médicament après des années de souffrances de migraines et de diarrhées et de fatigue.

Recevez ma solution par mail immédiatement ci-dessous :

https://bit.ly/2KuQEcp

Dans mon ebook 

pour le commander c’est ici : https://bit.ly/2KuQEcp

Je vous dévoile en moins de 40 pages, comment j’ai arrêté les anti-inflammatoires et tout de même fait disparaître mes migraines et mes diarrhées. Finalement, comment mon cœur m’a donné la solution(et surtout la preuve et le moyen de détecter les coupables) à mes problèmes de santé, de poids et de fatigue, de bonheur.

Non ce n ‘était pas le stress, ni un burn out, ni trop de travail, ni un virus, ni des parasites….

C ‘était beaucoup plus simple, mais comme me l’a dit henri (un médécin généraliste qui me connaissait quand j ‘avais des problèmes) : « ah ! c ‘était ça, on dirait que vous avez 15 ans de moins, c’ est incroyable !!!, c’est pas facile à découvrir » , et pourtant si, ce fut si simple à découvrir…

voici des extraits :

pour le commander c’est ici : https://bit.ly/2KuQEcp

…………….

Les migraines, les maux de ventre et moi (aussi disponible sur kindle amazon)

A cette époque, J’ai 30 ans, et je souffre de migraines de plus en plus fréquentes, de véritables étaux de douleur, à s’en cogner la tête contre les murs. Le soir, je rentre chez moi pour m’enfermer dans le noir de ma chambre et réclamer le silence autour de moi. Cela me coupe même de mes enfants avec qui je souhaiterais pourtant partager du temps.

Les médicaments n’y font rien. Antimigraineux et anti-inflammatoires pris toujours trop tard sont parfaitement inutiles. Il me faut fatalement souffrir des heures durant lorsqu’une migraine se déclenche. Le seul moyen que je trouve pour me soulager ne serait-ce qu’une petite demi-heure est de me mettre la tête sous l’eau très chaude pendant 10 minutes. Mais je ne peux pas passer ma vie sous la douche…

https://bit.ly/2KuQEcp

En parallèle, je souffre également de maux de ventre récurrents et de diarrhées chroniques. Je passe d’ailleurs plusieurs examens pour tenter de déterminer la cause de mes problèmes de santé, mais rien n’apparaît à l’examen en parasitologie ni en bactériologie………………………………………………………..

Jusque là, tout va bien

J’étais un petit garçon plein d’énergie. Et même débordant d’énergie, en réalité ! Je m’imaginais plus fort que mon père et je me voyais lui décocher de terribles fulguropoings, comme le faisait mon héros Goldorak. Je pensais que ma force de petit garçon de 4 ans pourrait triompher de mon père. Heureusement pour nous deux, j’ai dû me résigner à admettre que mon géniteur était bien plus fort que moi.

Face à cette énergie d’enfant que ni moi ni mes parents ne parvenions à canaliser, on fit l’excellent choix de m’inscrire au judo. C’est d’ailleurs ainsi que, à partir du CP, il n’y eut plus aucun problème de bagarre à l’école. J’avais désormais suffisamment de temps et d’espace pour me dépenser les mercredis et samedis après-midi.

Mais passons rapidement sur les détails de ma scolarité : les choses se déroulèrent plutôt bien dans l’ensemble. J’étais un élève moyen, assez peu doué en orthographe et plutôt penché vers les mathématiques et les sciences.

Côté sport, je touche au foot, puis au tennis, mais c’est toujours vers le judo que reviennent mes affinités. Les compétitions débutèrent en 6e, et malgré des débuts difficiles – je connus notamment la douloureuse expérience de perdre tous mes combats lors de mon premier championnat du Puy de Dôme –, je commençais à me faire plaisir et à progresser. Au fil de mes années de collège, je ne suis pas peu fier d’avoir gagné en assurance, en même temps que plusieurs titres de champion de région, allant même jusqu’à devenir vice-champion inter-régions dans la catégorie minime.

Un souvenir marquant de cette époque me revoit jouant avec mon père dans le salon. Nous nous amusions à faire du judo, quand je le fis soudainement tomber sur le dos en parvenant à placer un ippon. À compter de ce jour, mon père a décrété que j’étais devenu plus fort que lui et qu’il ne ferait plus de judo contre moi. Ce qui est compréhensible… Même si je n’ai alors pas le droit de porter ma ceinture en compétition, à 15 ans, je suis ceinture noire. Et je ressens la fierté du fils devenu plus fort que son père, avec tout ce que cela implique de responsabilité morale et émotionnelle.

Arrivé au lycée, je choisis de suivre un cursus scientifique. Pas vraiment sérieux, je redouble ma terminale S, trop occupé que je suis à faire la fête avec mes copains plutôt qu’à plancher sur mon bac. De toute façon, mes camarades ayant redoublé eux aussi, j’ai probablement fait un peu exprès de les attendre en chemin ! À l’époque, mon projet est de devenir professeur d’EPS ou de judo. Mais c’est mon professeur de judo lui-même qui m’oriente dans ma voie en me faisant cette réflexion :

« Séb, je te verrais bien kiné et ostéopathe ! Je trouve que tu as une bonne main, un bon touché… »

C’était décidé. J’écouterai mon maître !

Je me lance donc dans l’aventure…………………………………………………………………………….

Malheureusement, je souffre encore de nombreuses migraines, qui reviennent entre deux et trois fois par semaine. Les anti-inflammatoires de type Ibuprofène me soulagent plutôt bien si je parviens à prendre le médicament assez tôt. Pour mes maux de ventre et mes diarrhées, je prends des anti-inflammatoires avec des protecteurs gastriques et je continue à prendre du Smecta, pour son effet pansement.

En réalité, je prends du Smecta depuis mon adolescence. Ce médicament accompagne alors mes nombreux épisodes de diarrhées et de gastro-entérites. Rappelons qu’à cet âge, je buvais encore un grand bol de lait chaque matin au petit-déjeuner… Je consommais de telles quantités de Smecta que mes parents ont toujours pensé que j’aimais réellement cela ! Et quelque part, je ne peux pas leur donner tord. J’aimais le soulagement que ce médicament me procure par l’application d’un pansement gastrique sur mon inflammation digestive.

pour le commander et savoir si comme moi la solution est de traiter la cause de vos problèmes,

c’est ici : https://bit.ly/2KuQEcp

FORMATION VIDEO EN LIGNE DE LA GYM S.E.C

Commandez la formation de gym S.E.C à prix réduit sur cette page uniquement, cliquez ici

(Stretch, Etirement, Contraction)

  • Je vais vous montrer les exercices que je pratique depuis  4 ans tous les jours (ou presque) en 5 MINUTES.
  • Vous allez  voir comment travailler simplement vos articulations sans se faire mal et s’ étirer tout en se musclant.
  • Chaque exercice renforce vos muscles, augmente votre souplesse et votre équilibre en moins de 5 minutes par jour
  • La vidéo dure dix minutes car je montre chaque exercice de face et de profil.

5 minutes c’est rapide et facile à faire tous les jours.

Objectif de la méthode : être en pleine forme et diminuer vos douleurs de dos ou articulaires.

EN BONUS gratuit(module 2) : la méthode 2 min 2 exercices par jour, la gym condensé si on a pas de temps…

Votre attelle sur mesure